Visiter San Andres, cela va-t-il le coup ? Lors d’un voyage en Colombie, la question se pose. Je vais répondre à cette question et vous faire un résumé de ce à quoi il faut s’attendre si vous visitez San Andres. J’y suis allé il y a peu. Alors ? 

Visiter San Andres

A lire en complément : Recyclage : la seconde vie mouvementée des vêtements usagés

Depuis que je voyage en Colombie, c’est-à-dire depuis 2011, je n’étais jamais allé sur les îles de San Andres.

Or, c’est une des premières destinations pour les touristes locaux. En effet, aller à San Andres fait partie des destinations d’une vie, pour beaucoup de Colombiens. Enfin, pour ceux qui peuvent se le permettre bien sûr.

A lire également : Azenda Péi : Que faire pour la fête de la musique ?

Longtemps, cette destination est restée réservée au tourisme local. Avec l’ouverture au tourisme du pays depuis quelques années, les choses commencent à change doucement.

Cela dit, dans mon esprit, San Andres était une destination symbolisant ce que je n’aime pas dans le tourisme : hôtels et bétonisation des plages, boutiques et casino, tourisme de masse etc. Aussi, depuis toutes ces années, j’ai évité de m’y rendre.

Finalement, cette année, à l’occasion de mon anniversaire, j’y suis allé en couple. Oui, cela passe déjà mieux ce genre de destination à deux. Bref, je me suis dit : « ok, c’est le moment d’aller voir par moi-même ce qu’il en est ».

Franchir le pas a été plus facile pour une raison : c’était l’occasion de me remettre à la plongée. San Andres est en effet réputé pour cette destination. Bref, ce voyage avait un objectif, et déjà, cela change beaucoup de choses.

Alors, mes préjugés allaient-ils s’avérer exacts ?

San Andres : des îles à part

Visiter San Andres

Tout d’abord, pour situer, il faut savoir que les îles de San Andres sont situées loin des côtes de la Colombie. Si vous regardez une carte, San Andres est situé plus près du Guatemala. Nous sommes ici à la limite des eaux territoriales colombiennes. Ce qui provoque depuis des années un contentieux juridique avec le Guatemala sur la zone maritime exclusive. D’où la présence d’une base de la Marine colombienne.

Ensuite, il y a deux entités assez différentes. Vous avez la grande île : San Andres et l’île de Providencia située à quelques heures en bateau. Plus petite, cette île n’a pas subi le tourisme de masse. Si vous souhaitez un lieu plus tranquille, c’est la destination, surtout que ces eaux sont encore plus belles.

L’île a été découverte par Christophe Colomb en 1502. Mais il faudra une centaine d’années avant de voir les premiers colons. Les îles furent disputées par l’Angleterre, la Hollande, l’Espagne et la France.

San Andres est constitué en partie par les Raizales, un groupe ethnique afro caribéen, descendant des esclaves noirs de l’époque et des puritains anglais. Ils parent un créole anglais, proche du créole jamaïquain. La culture reggae est d’ailleurs assez présente sur les deux îles, tout comme la religion protestante.

Pour venir à San Andres, vous n’avez que la voix des air comme option. Vous devez aussi vous acquitter d’une taxe touristique à payer au moment de prendre l’avion sur le continent.

 

 

Que faire à San Andres ?

L’essentiel va être la plage et les activités nautiques, vous vous en doutez.

À part cela, il y a quelques sites aménagés sur l’île.

Casa Museo Isleña

Où se loger à San Andres

Voici une belle maison ancienne construite le long de la côte ouest de l’île.

Les pièces de la maison ont été décorées à l’ancienne, c’est plutôt sympa.

C’est un des sites que j’ai le plus apprécie sur l’île.

 

 

Cueva de Morgan

Cueva de Morgan

Le célèbre pirate avait fait cette île une de ses bases arrière. Il y aurait caché un trésor…

En attendant de le retrouver, ce site présente des animations autour des pirates : objets, statues…C’est souvent assez kitch il faut le dire. Enfin, vous aurez accès à une caverne…

L’Eglise bastipte Hispana

Eglise bastipte Hispana

Cette jolie église en bois est située sur le pont le plus de l’île.

Une belle vue du haut du clocher.

Si vous passez par là le dimanche matin, à l’heure de la messe, Gospel et ambiance assurée !

Cette église construite en 1847 se situe sur le village de La Loma au centre de l’île. Vous y apercevrez quelques anciennes maisons typiques de l’île.

 

 

Lagune Big Pond

Pour observer la faune locale, allez faire un tour à Lagune Big Pond. Ce plan d’eau douce est connu pour abriter plusieurs caïmans, des oiseaux, des tortues ou encore des iguanes.

Entrée : 5000 pesos avec un guide.

 

Faire le tour de l’île

sport nautique

Vous pouvez facilement faire cela en une journée.

En vélo, ou comme beaucoup de touristes, en louant ces fameuses voiturettes de golf que vous verrez partout.

Ces voiturettes sans permis vont relativement vite, donc prudence sur les routes. Et attention aux autres conducteurs, les accidents sont fréquents.

L’ouest de l’île est plus sympa je trouve, moins touristique et moins peuplée. Par contre, les belles plages de sables fins sont plutôt à l’est.

 

La plongée sous-marine

Une top activité à faire à San Andres.

Je vous recommande de lire mon article dédié sur ce sujet ici.

Vous aurez toutes les informations !

 

Johnny Cay

Cet îlot situé seulement à 1 km de San Andres est réputé pour sa population d’iguanes.

C’est aussi un excellent spot pour du snorkeling.

Il suffit de prendre un bateau à partir de la plage de San Andres pour s’y rendre.

Si vous avez peu de temps pour votre visite de San Andres, je vous conseille ce tour qui propose de vous faire découvrir les différents îlots.

Une journée bien remplie en perspective non ? 

Infos et réservation ici. 

 

La Piscinita

Situé à l’ouest de l’île, c’est un spot idéal pour faire du snorkeling.

Cette piscine naturelle est profonde et offre une belle variété de coraux.

 

 

 CayoAcuario et HaynesCay

Voici deux autres îlots situés tout près de San Andres.

Idéal pour y passer l’après-midi.

 

Se rendre à pied sur Rocky Cay

La plongée sous-marine

 

Cet îlot a la particularité d’être accessible à pied une partie de la journée, depuis la plage Zarpada.

Une ligne de bouées permet de vous y accrocher. Sinon, il va falloir nager le reste du temps.

 

Sports nautiques

Faire le tour de l’île

Outre la plongée, vous pourrez facilement louer un scooter sur la plage par exemple.

Autre activité : du kayak. Une chouette idée.

AQUANAUTAS propose de marcher au fond de l’eau, un peu comme les scaphandriers. L’activité ne dure pas très longtemps (25 minutes pour 100 000CP), votre casque est alimenté par l’oxygène. Cela vous tente ?

 

Une croisière dans la baie

Un dîner à bord d’un catamaran, un coucher de soleil, une soirée originale, que demander de plus ?

Infos et réservation sur cette page !

 

En kayak dans la mangrove de San Andres

Une autre activité à faire : louer un kayak pour découvrir la mangrove et son écosystème.

Pendant deux heures, votre guide vous fera découvrir la faune et la flore.

Infos et réservations ici. 

 

Où se loger à San Andres ?

L’offre touristique à San Andres n’est pas terrible. Alors, vous aurez tout une flopée d’hôtels, mais l’offre est presque toujours la même : ce sont des grandes chaînes d’hôtels.

À côté, très peu d’hôtels de charme, très peu de Airbnb.

Le moins cher, cela reste de prendre une chambre dans un de ces grands hôtels. C’est le plus facile aussi.

Une autre option intéressante, c’est de louer une maison le long de la côte si vous pensez rester un certain temps. Louez aussi une voiturette pour vous déplacer et faire les courses.  Cela peut vraiment être une bonne option.

Voici une sélection d’hôtels à San Andres ici.

 

Je vous suggère 2 adresses de qualité bien notées :

Alojamientos Neca

AlojamientosNeca

Noté 9,3/10 sur Booking. Bien placé, tout près de la plage.

 

Apartahotel Bahia Tropical III

Apartahotel Bahia

Un appart-hôtel, bien pratique pour cuisiner. Situé tout près de la plage là aussi

 

Conseils pour visiter San Andres

La carte de tourisme pour visiter San Andres

-Je vous recommande vraiment de venir avec des chaussons ou des bottines pour nager. En effet, pour accéder à la mer, en de nombreux points de l’île, vous devez passer par des rochers, ce qui est atroce pour les pieds.

-3 jours, c’est suffisant, si vous ne faites pas de plongée.

-Pas de TVA ici, d’où de nombreuses boutiques en tout genre : parfums, alcool, vêtements…Pour un Colombien, c’est intéressant, pour nous, pas vraiment.

-Pour vous déplacer sur l’île, outre la voiturette et des vélos : scooter, taxis…Il existe aussi des petits bus publics qui font le tour de l’île.

-La saison des pluies va de juin à novembre.

-Beaucoup de mondes lors des longs week-ends fériés et lors des vacances en décembre et début janvier.

-La carte de tourisme revient à environ 30 euros. À prendre directement à la porte d’embarquement auprès de la compagnie. Valable 6 mois mais utilisable qu’une fois.

-Prenez un sac étanche pour les activités nautiques.

-Pour y aller : trois compagnies : Avianca, LATAM et Viva Air.

 

Mon avis sur San Andres

CayoAcuario et HaynesCay

Au final, l’idée que j’en avais été assez proche de la réalité. C’est cher, l’accueil moyen, et les lieux sont assez dénaturés.

Cela dit, il y a de belles plages, et l’eau est claire.

Mon séjour fut sauvé par le plaisir et la beauté des plongées. Là, vraiment, ce fut terrible.

C’est un endroit idéal et peu cher pour passer votre PADI et vous mettre à la plongée.

Pour le reste, il existe tout de même des lieux plus nature et plus isolés.

Enfin, il reste l’option Providencia, à 3 heures de bateau. Un vol quotidien existe aussi. Mais là, il faut vraiment prévoir plus de temps. Dans l’idéal, je vous conseille vraiment de faire les deux îles durant votre visite de San Andres.

San Andres est une destination souvent zappée lors d’un voyage en Colombie. Il faut dire que le pays est grand, il y a déjà beaucoup de choses à voir…Aussi, il est plutôt logique de ne pas se rendre à San Andres, surtout si vous n’avez que deux ou trois semaines comme c’est le cas de beaucoup de voyageurs.

Par contre, si vous aimez la plongée et que vous avez plus de temps, cela peut-être une bonne idée.

source : https://www.instinct-voyageur.fr/visiter-san-andres-colombie/