D’un côté, un syndicat mixte qui regroupe 68 communes – dont Paris – et de l’autre, un consortium d’entreprises qui a pris du retard dans l’installation des stations. source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/01/12/velib-en-ile-de-france-de-l-entreprise-smovengo-au-syndicat-mixte-qui-fait-quoi_5241021_4355770.html