Les trous noirs stellaires connus dans la Voie lactée ne dépassent pas la quinzaine de masses solaires, en accord avec les théories expliquant leur formation par effondrement gravitationnel d’une étoile lorsqu’elle devient une supernova. Les astrophysiciens sont donc stupéfaits par la découverte…
source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/trou-noir-trou-noir-68-masses-solaires-defie-astrophysique-78595/#xtor%3DRSS-8

A voir aussi : Le rat kangourou de San Quintin n’a pas disparu !