La patronne d’Ile-de-France Mobilités doit trouver 950 millions d’euros pour boucler son budget 2023 et regrette que « l’Etat ne [lui] donne pas d’argent ». « Je trouve totalement injuste et socialement insupportable que les voyageurs financent seuls les énormes besoins de 2023 » a-t-elle déclaré au « Parisien ».source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/11/06/transports-en-commun-valerie-pecresse-demande-a-la-ratp-de-revenir-a-100-de-l-offre-d-avant-covid_6148743_3234.html

A voir aussi : La réforme de l’assurance-chômage officiellement prête à entrer en application