Jeudi 26 janvier, France 2 a diffusé un nouvel épisode de Cash Investigation consacré au greenwashing “Superprofits : les multinationales s’habillent en vert”. Parmi les entreprises pointées du doigt : TotalEnergies. Suite à la diffusion du programme, le fournisseur d’énergies a tenté de se défendre sur Twitter, affirmant “déplorer les accusations infondées de greenwashing”. Pour ce faire, le géant du fossile n’a pas hésité à user de mauvaise foi.

Lire également : Réunions informelles des ministres de l’Environnement et de l’Énergie, Amiens, 20/22 janvier

Cet article <i class="fa fa-star chargeable-post-star" aria-hidden="true"></i> TotalEnergies se défend du greenwashing en toute mauvaise foi est apparu en premier sur Natura Sciences.

source : https://www.natura-sciences.com/comprendre/totalenergies-greenwashing-verificateur.html

A voir aussi : Le projet de loi mobilités est adopté par l'Assemblée nationale