La jeune entreprise toulousaine analyse gaz, odeurs, bruits et particules avec ses boîtiers connectés pour en détecter la source. Elle annonce ce mercredi avoir levé 2 millions d’euros pour accélérer leur commercialisation ainsi que sa R&D. source : https://www.lesechos.fr/pme-regions/innovateurs/0301729103302-rubix-si-detecte-les-polluants-et-nuisances-avec-ses-boitiers-connectes-2179846.php#xtor=RSS-147