Le député RN et maire de Perpignan a été battu samedi 11 juillet par une alliance des droites à la communauté d’agglomération, et n’a obtenu qu’une cinquième vice-présidence.source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/07/11/perpignan-tir-de-barrage-contre-louis-aliot-a-l-election-de-la-metropole_6045945_823448.html

A voir aussi : Emplois familiaux : le Conseil constitutionnel renvoie Michel Mercier à ses « obligations »