Limiter le mouvement des souris a un impact sur la neurogènes, la production des cellules neuronales dans le cerveau. C’est la découverte d’une équipe italienne qui met en lumière le lien entre l’activité physique et le métabolisme et la prolifération des cellules souche neurales source : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau/la-reduction-du-mouvement-a-un-impact-sur-les-cellules-souches-neurales_124383?xtor=RSS-16