Gabriela Almeida tient dans ses bras le petit Ravi, un an, tandis qu’elle attend son tour pour s’approvisionner en eau à l’un des rares points disponibles à Alvorada, une ville du sud du Brésil frappé par des inondations sans précédent. « C’est horrible, nous avons des enfants », témoigne auprès de l’AFP cette femme au foyer de 27 ans. Avec Thiago Oliveira, un ouvrier dans le BTP de 28 ans, ils ont quatre enfants, le petit Ravi et trois autres, de trois, sept et dix ans.source : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/bresil-l-eau-potable-un-tresor-dans-le-sud-inonde_178268?xtor=RSS-15

Lire également : Omicron échappe-t-il aussi aux traitements à base d'anticorps monoclonaux ?