Le cas de la princesse Kate, jeune quadragénaire atteinte d’un cancer, illustre un phénomène d’ampleur. Sans que l’on comprenne bien pourquoi, les moins de 50 ans sont, depuis plusieurs décennies, de plus en plus frappés par cette maladie.
C’est une véritable « épidémie » chez les moins de 50 ans, résume auprès de l’AFP le cancérologue Shivan Sivakumar, chercheur à l’Université de Birmingham.source : https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/les-cancers-frappent-de-plus-en-plus-les-moins-de-50-ans-comme-kate_177561?xtor=RSS-18

Lire également : Les perfusions de vitamines, le danger venu des États-Unis