Cet animal presque indestructible doit sa résistance sans limites à des protéines qui gélifient son corps en cas de besoin. Des protéines qui parviennent à ralentir le métabolisme de cellules humaines. source : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/le-tardigrade-animal-presque-indestructible-pourrait-nous-donner-ses-superpouvoirs_177695?xtor=RSS-26

A découvrir également : EZ-Pod et Zoe Cab, le transport autonome partagé selon Renault