Par rapport aux personnes mariées, celles qui ne se sont jamais mariées auraient 42 % de risque en plus de souffrir de démence. D’après cette étude portant sur plus de 800.000 personnes, les veufs et veuves seraient aussi plus à risque.
source : http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/amour-mariage-ne-rendrait-pas-fou-bien-contraire-69406/#xtor=RSS-8

A lire en complément : L'Iran met au point sa propre cryptomonnaie