La victoire attendue des nationalistes oblige Emmanuel Macron, qui avait évoqué une « autonomie dans la République » mais rechigné sur la « co-officialité » du corse dans l’administration, à s’emparer d’un sujet brûlant, qu’il souhaite confier à un « M. Corse ». source : http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/12/05/le-dossier-corse-s-invite-a-l-elysee_5224774_823448.html