ENQUÊTE – Depuis 1947, pas une seule année ne s’est écoulée sans que des mouvements sociaux ne viennent perturber le réseau ferré national. À la clé, un nombre impressionnant de jours de travail perdu. Le Figaro a fait les comptes. source : https://www.lefigaro.fr/social/a-la-sncf-plus-de-30-millions-de-jours-de-travail-perdus-a-cause-des-greves-depuis-la-seconde-guerre-mondiale-20221202

A lire également : Retraites: le Comité de suivi des retraites exhorte encore le gouvernement à agir