Près de 2,3 millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays, frappé par une crise politique et humanitaire, à cause d’un manque de nourriture et de médicaments, a indiqué un porte-parole de l’ONU mardi. Ces Vénézuéliens se sont rendus dans d’autres pays d’Amérique du Sud, comme la Colombie, l’Equateur, le Pérou ou le Brésil. « Ces gens-là citent le manque de nourriture comme principale raison de leur départ », a expliqué Stéphane Dujarric.source : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-crise-alimentaire-a-pousse-2-3-millions-de-personnes-a-quitter-le-venezuela-onu_126745?xtor=RSS-16