La préfecture maritime de l’Atlantique veille de très près et ne laisse aucun répit aux bateaux pollueurs. Résultat, le nombre des contrevenants ne cesse de diminuer. source : https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0301304286965-la-chasse-au-degazage-en-mer-savere-payante-2158080.php#xtor=RSS-147

Lire également : Emploi salarié : vers un bon millésime 2017