CHRONIQUE – Les questions d’âge, de mode de vie, d’intérêt au travail ne sauraient se résumer aux seules dimensions financière et comptable, aussi impérieuses soient ces dernières. source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/jean-pierre-robin-la-reforme-des-retraites-un-parfum-de-guerre-des-generations-et-un-relent-de-lutte-des-classes-20230115

A lire en complément : L'hôtellerie haut de gamme alpine s'enrichit de nouveaux sommets