HONG KONG (Reuters) – L’équipementier télécoms Huawei a annoncé samedi avoir licencié un de ses employés chinois arrêté en Pologne sur des soupçons d’espionnage.
Les autorités polonaises ont arrêté vendredi Wang Weijing, ainsi qu’un ex-membre des services de sécurité polonais aujourd’hui employé d’Orange Polska, alimentant la controverse autour du groupe.
Dans un communiqué publié samedi, le groupe chinois indique que les actes présumés de son employé « n’ont aucun lien avec l’entreprise ».source : https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/huawei-licencie-son-employe-arrete-en-pologne_130774?xtor=RSS-12