Si elle rappelle, par son ampleur, le scandale des émissions de Volkswagen en 2015, la polémique entourant le moteur 1.2 PureTech de Stellantis pourrait avoir des conséquences bien différente pour le géant automobile. Aujourd’hui, c’est toute la crédibilité et la fiabilité du groupe qui sont mises à l’épreuve. Assez légitimement, on… Source Techno-Car

A découvrir également : Un plan français pour préparer la voiture autonome