La nouvelle maire écologiste hérite d’une ville dans laquelle les inégalités sont prégnantes et où plus d’un quart des habitants vit sous le seuil de pauvreté.source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/07/18/dette-ecoles-logement-transports-les-defis-de-michele-rubirola-pour-raccommoder-marseille_6046622_823448.html

A découvrir également : Mélenchon veut prendre la tête de la contestation sociale