Les émissions de méthane sont saisonnières et des molécules organiques sont emprisonnées dans des roches sédimentaires anciennes : les dernières découvertes de Curiosity sont de bon augure pour la suite de l’exploration et l’étude de Mars. La Nasa, l’ESA et le Cnes vont s’affairer à découvrir…
source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exploration-martienne-decouverte-curiosity-consequences-prochaines-missions-martiennes-71563/#xtor=RSS-8