L'affiliation vous tente ? Vous souhaitez en faire une source de gain ? Vous avez toujours eu du mal à lancer des initiatives ? Celles qui sont justement destinées à générer des revenus automatiques ? 

C'est parce que vous manquez de repères et de méthode. Alors, à tous les webmarketeurs en herbe et dans la peine, prêtez bien attention à ce que vous allez apprendre. 

A lire en complément : Cortex-A78C : ARM dévoile une déclinaison de son CPU optimisé pour les ordinateurs

Je vais vous expliquer – vraiment – comment on recherche les mots-clés, grâce aux techniques SEO, afin de créer facilement un site de niche sur l'affiliation Amazon. 

Juste avant, petit disclaimer. Toujours utile, afin d'entamer sa lecture sous les meilleurs auspices. 

A lire aussi : Guerre technologique : AMD annoncera les premiers CPU et GPU gravés en 7 nm au CES 2019

Dans le 1. et le 2. on va tranquillement réfléchir sur l'affiliation, en tant que système et objet de travail. 

On aborde ensuite le sujet en profondeur. Je vais vous montrer comment en quelques étapes, vous réussirez à trouver vos mots-clés. 

1. L’affiliation… C’est un projet sérieux
2. On étudie et on crée son système
3. Comment trouver les mots-clés
4. Faire une étude de marché 
5. Analyser les résultats comme un pro
6. Planifier le jour J de votre site d'affiliation
7. À vos marques, prêt ? Affiliez

L'affiliation, c'est du sérieux

Je souhaite d'abord vous annoncer que l'affiliation, c'est une affaire sérieuse. Voire, un projet d'entreprise. Même si vous avez le droit de le faire avec enthousiasme. 

Vous savez quoi ? Cet espoir s'avère atteignable. Mieux.

  • Il enrichira votre créativité
  • Développera vos connaissances d'un modèle économique exceptionnel
  • Dès lors, vous rendra fier à l'idée de produire des revenus en ligne

L'ultime raison : cette activité trône à portée de main. Il vous faudra néanmoins accomplir les bonnes actions. Il s'agit de marketing digital. Celui-ci désigne de multiples catégories du web, comme la création de contenu par exemple.  Ici, nous allons nous concentrer sur un point capital : le SEO. Sans ce dernier, point d'affiliation !

Dois-je rappeler ce qu'est l'affiliation ? 

Un lien affilié dispose d'un profil particulier. Il est obtenu grâce à une boutique partenaire qui le fournira pour vous. 

Les gens cliquent dessus. Ils achètent un produit. Vous recueillez une commission grâce à un système de tracking, qui identifiera votre site comme étant la source de navigation. 

Simple, n'est-ce-pas ? 

Ce que je vous propose ici, c'est de créer votre propre site en intégrant les liens affiliés. 

Je vais vous révéler ce qu'implique la mise en ligne d'un site internet, supposé faire gagner de l'argent. 

Une petite mise en garde :  faîtes preuve de modestie, dans votre entreprise. L'ambition constitue certes une vertu. Vous devez cependant cultiver en premier lieu, vos connaissances. 

Comme le dit si bien l'un des plus grands entrepreneurs français Oussama Amar, la compétence n'existe pas en tant que telle. Celle-ci provient de l'expérience. 

Plus on se trompe, plus on corrige, plus on apprend.

  • Développez votre savoir
  • Misez sur la simplicité et exploitez les meilleurs atouts à votre disposition

Et là, très important

  • Je vais vous apprendre quelles sont les méthodes et le logiciel que j'utilise
  • Je vais vous aider à construire votre projet d'affiliation
  • Je vais vous instruire les bases fondamentales

Le temps et l'attention constituent les aspects essentiels, grâce auxquels vous parviendrez à percer.

Créer un système

Il est nécessaire d'apprendre des formules afin de créer un système. 

Celui-ci repose sur ce que l'on peut appeler le tiercé gagnant. Et pour tout vous dire, il faut également miser sur le bon cheval :

  • les mots-clés ciblés, pour répondre à la demande des internautes
  • Le contenu, destiné à enrichir son site
  • Le référencement, afin de se hisser au plus haut dans les résultats

Gagner de l'argent grâce à l'affiliation Amazon par exemple, c'est totalement possible. À condition de prendre un bon angle d'attaque. 

Or le problème, c'est que vous ne savez pas par quel bout commencer. Surtout si votre domaine d'activité n'appartient pas au digital. 

Comme n'importe quel sujet, lorsqu'on se présente en débutant complet, on ignore quel stratagème adopter. 

Les questions fusent et vous harcèlent. 

Vous vous sentez acculés : comment faire un site d'affiliation, capable de générer automatiquement un revenu ? 

Voyons cela.

Vous vous rappelez de vos cours de maths ?

Le prof annonce à la classe un contrôle, qui devra comprendre plein d'équations et de fonctions affines à résoudre. 

Ça vous revient ? 

Question : quelle stratégie deviez-vous consentir afin de récolter la meilleure note ? 

Et là je vous réponds : aucune. La seule condition destinée à avoir la meilleure note, consistait à faire beaucoup d'exercices. 

L'affiliation, c'est pareil. Car au-delà  

  • de savoir manier le webmarketing
  • de dénouer les fils fantastiques du web
  • d'installer des systèmes évolués

L'aspect fondamental réside dans la pratique. 

À la place des équations, on va prendre un objet marketing : les mots-clés. 

Et comme cahier d'entraînement, un logiciel remarquable. 

Google Adwords est souvent évoqué pour trouver les bons mots-clés. En plus il est gratuit pour la recherche. 

Malgré la bonne volonté de Google, sa plateforme demeure à mes yeux, complexe à exploiter. Surtout pour un débutant. 

Testez si vous avez des doutes. Pour vous en rendre compte, j'aime utiliser les images pour suggérer les différences. Inspirez-vous de l'allégorie suivante.

Pensez à un beau cahier d'exercice. Où il est facile de mener ses recherches. 

Imaginez deux marques de cahier. Carrefour et Clairefontaine. 

Le premier, pas de soucis. Bon marché et en plus, c'est du Carrefour, on a confiance. L'autre plus cher, d'accord. Seulement… Tellement plus doux. Plus agréable au toucher, plus esthétique. 

Sentez-moi cette couche de papier caresser vos doigts les enfants, hmm…mmm… un vrai duvet. 

Haha ! Vous allez vous acheter un Clairefontaine maintenant. 

Revenons à nos moutons, enfin à nos mots-clés. 

On va les bichonner avec, roulement d'tambour… Long Tail Pro. Le maestro de l'affiliation.

Comment trouver les mots-clés

Vous en rêviez ? Long Tail Pro l'a fait. Je vous le certifie. 

C'est un petit bijou disposant d'une capacité époustouflante. Il livre sur un plateau d'argent, toutes les déclinaisons possibles, dont vous auriez besoin.

  • ça diversifie la cible
  • inspire de nouvelles idées
  • décuple les objectifs

Vous parviendrez à capter des centaines d'expressions, qui seront en mesure d'être affectées. Voire, d'être stockées pour plus tard. 

Ce logiciel déploie une série de fonctions très faciles à mettre en oeuvre. 

Prêtez bien attention à ce que je vais vous apprendre. 

Des couleurs s'affichent. Vert, jaune ou blanc traduisent la valeur d'un mot-clé, que le logiciel nomme "KC". Il s'agit de la compétitivité. 

Retenez bien ceci.

Cette distinction, c'est le coeur de l'affiliation. Le graal de votre référencement. Ça peut déterminer la faisabilité d'un projet de niche. 

D'autres critères vous assisteront dans le choix d'un programme rentable. 

Globalement, ces données accompagnées de chiffres sont au fondement de la prospection. Maintenant, je vais vous chuchoter un grand secret. 

En tant que débutant de l'affiliation, votre but sera d'avoir le moins de rivalité possible. En configurant les combinaisons suivantes :

  • Sur le formulaire dynamique prévu à cet effet, inscrivez un mot-clé générique
  • Déclinez les expressions qui vous intéressent en cliquant sur le bouton +20
  • Amorcez le filtre et réglez la concurrence au minimum, en excluant les KC supérieurs à 30
  • Ajuster le volume mensuel afin d'obtenir les recherches au-dessus de zéro

Logique pour le dernier. C'est tout. 

Bon, vous voyez ? Ça casse pas trois pattes à un canard. Évidemment, on peut encore décliner et insérer davantage de mots, mieux affiner sa prospection… 

En vous débrouillant bien, vous seriez capable de trouver ainsi, des dizaines de niches en une semaine. 

Entendez ce que je vais vous annoncer à présent.

Une niche peut regrouper plusieurs types de produits. 

Admettons par exemple, que plusieurs d'entre-eux appartiennent à une même thématique. Banco, vous voilà peut-être parti avec un site dédié aux tonnelles, gazebos, abris, cabanons, barbecue à gaz, etc.

Vous pensez que j'ai pris ces termes au hasard ? Absolument pas. 

J'en profite pour vous glisser dare-dare, une niche ayant apparemment du potentiel. 

Voyez mon rapport de recherche. 

En analysant des centaines d'expressions, j'ai noté l'importance des produits liés au jardin et à la maison. On fait face à un domaine très vaste, qui mériterait qu'on développe encore la prospection. Attention, en chiffre, cela reste cependant modeste. 

Il faut toujours l'analyser. Il est indispensable de réunir un très grand volume de prospects sur une expression. 

Cela dit, en creusant un peu, on pourrait parvenir à multiplier encore les expressions et finaliser une niche prometteuse, peut-être…

Cependant, rien – je dis bien rien – ne remplace l'expérience. 

À se rappeler absolument.

Lancer un site de niche doit toujours avoir lieu après une étude de marché. Rassurez-vous, nul mystère là-dessous.

Faire une étude de marché

Et rien de plus simple. On associe souvent le marketing à un domaine d'experts, diplômés d'une prestigieuse école de commerce. Il n'en est rien. Ça consiste ici, juste à confirmer la viabilité d'une niche. 

Toutes les mesures garantissants un bon investissement, sont bonnes à prendre.

Vous devez vous souvenir de deux choses fondamentales.

  • La tendance
  • la présence des produits

Si la première indique une courbe montante ou stable, ça montrera déjà l'aspect positif de votre projet. 

Un premier outil pour déterminer l'importance d'une niche : Google trends. Gratuit. Très facile à utiliser. 

Regardez la forme de la courbe concernant la tendance. Prenons l'exemple de la poussette yoyo : elle témoigne d'une constante progression. Notez également le creux à droite. 

C'est la dégringolade. Rassurez-vous. Il s'agit du premier confinement. On voit d'ailleurs par la suite, une rapide reprise de la demande. 

Il faudra alors corréler l'analyse en consultant les pages d'Amazon

Il conviendra en effet, d'y retrouver des marchandises comportant un minimum de 4 étoiles, avec beaucoup d'évaluations positives à la clef. 

Tout cela renforce les renseignements obtenus sur Long Tail Pro. Puis, en regardant la popularité d'un sujet sur le web, on peut là encore accroître notre flair. 

Forums et réseaux sociaux représentent de bons indicateurs. 

En revanche, n'oubliez pas. 

Toujours associer ces derniers éléments aux autres sources. Google trends pour la tendance et Amazon pour les produits. 

Attention, vous pensez être arrivé au bout du chemin ? Il nous reste l'analyse des SERP. Quesaco ? 

Il s'agit des pages de résultat de recherche. Plus exactement, ces lettres sont l'acronyme anglais de "Search Engine Results Page".

Analyser les résultats comme un pro

Quand vous tapez un mot-clé, une expression sur Google, ou un autre moteur de recherche, vous obtenez l'affichage des liens. Par exemple ici, pour le mot-clé "découpage", nous obtenons la SERP suivante. 

Celle-ci pointe vers les sites correspondants. 

Long Tail Pro nous facilite l'analyse, vous l'avez vu. Notamment – et surtout – avec la désignation d'une couleur et d'un nombre.

  • Vert, on fonce
  • Plus le KC est inférieur à 30, mieux c'est
  • Le niveau de concurrence sur la présence de pub au plus bas, constitue également un point remarquable, même s'il n'est pas essentiel.

Il est aussi important de porter un regard professionnel, sur les liens figurants dans les pages de résultats, pour un mot-clé. 

D'accord. Vous vous sentez peut-être démuni derrière votre écran, en réfléchissant sur vos capacités à traiter ce genre de données.  Vous pensez éventuellement ne pas être à la hauteur. 

Imaginez que vous soyez en mesure de le faire. Vous pourriez mettre à vos pieds des niches qui n'attendent que vous pour être exploitées. 

Nul besoin d'être ingénieur informatique. Il vous faudra juste passer un peu de temps à fréquenter ce genre de référence. 

Sur le logiciel, lorsqu'on clique sur une expression, on est orienté sur les données des SERP, que voilà. 

Jetez un oeil à tous ces paramètres : KC, Trust Flow, Citation Flow, Backlink, etc. 

Regardez bien le tableau. Ces valeurs sont chaque fois reliées à un site. Cela nous permet d'accéder à l'autopsie des 10 premiers résultats, pour un mot-clé. Soit, les 10 premiers liens de la page (1 ligne par site).

Ces informations approfondissent considérablement notre compréhension. En fonction de la côte attribuée et de la nature du site, on sera en état de prendre une décision, quant à l'exploitation d'une expression.

Vous avez peur ? 

Vous vous sentez démuni devant tant de chiffres et de sigles ? 

Pour autant, ce volet demeure vital. Il vous faudra comprendre ce que veulent dire toutes ces variables. 

Voyons au moins un paramètre. On va prendre le plus emblématique de tous. Le backlink. 

Ce dernier signifie lien retour. Il s'agit des sites effectuant un lien vers un autre. Regardons les choses de haut d'abord. 

Acceptez 2 secondes comme une vérité religieuse, ce que je vais vous dévoiler.

Plus un site a de liens retours, plus il apparaîtra populaire aux yeux de Google. 

Cela va donc le propulser en tête du classement des résultats sur certains mots-clés. Comme vous n'êtes pas le dernier perdreau de l'année, vous vous doutez bien que ça suffit pas. Voire, cela pourrait s'avérer maléfique pour le succès de son site. Ça dépend en réalité, si ces liens ont été crées de façon artificielle et anarchique. Cela peut alerter les robots Google.

Cela dit, le fait d'intégrer l'idée générale de la puissance d'un backlink, permettra déjà de faire un grand bond dans la compréhension de l'affiliation. 

Il existe bien entendu des nuances. Google prend évidemment en compte d'autres aspects particuliers au-delà du lien. Et trop de liens, faits n'importe comment, peuvent tuer un site… 

Jouons à un jeu dans la vraie vie. 

Vous décidez d'entreprendre des démarches, dans le but de vous faire connaître. Afin de donner le plus de résonance à vos activités, à qui demanderiez-vous de communiquer sur celles-ci ?

☑ a) À votre tante Lucette

☑ b) Auprès de vos amis      

☑ c) À Jennifer Lawrence, l'actrice

☑ d) À une vache

Vous m'avez répondu c ? Bravo… Sauf que sur le web, les 4 réponses sont bonnes ! Je reconnais cependant que Jennifer Lawrence donne davantage de poids. Car le plus reste tout de même le mieux. Bon, ce n'est qu'un jeu de l'esprit. Il s'agit de vous souffler l'idée, selon laquelle plus de monde parle de vous ou de votre site sur le web, plus vous obtiendrez de l'autorité dans votre domaine. Surtout s'il s'agit d'une source reconnue. Et dans le jeu, c'était la c) effectivement. 

Votre popularité doit provenir cependant de toutes les sources possibles. En privilégiant par ailleurs, les liens provenant de sites d'autorité. 

Popularité = backlink + citation 

Vous saisissez la subtilité ? La stratégie des sites, notamment ceux de l'affiliation, travaillent leur référencement en jouant notamment sur le nombre de backlink. Et ça, vous devrez l'insérer dans votre stratégie, lorsque vous développerez votre système. 

Ce qu'ici, je souhaite vous dire, c'est qu'il n'y a rien d'inéluctable, ni de magique. Votre présence sur le web est une question de techniques, qu'il vous faudra assimiler et travailler régulièrement. 

Alors vous êtes prêt ? Déterminé ? Bien. Avant de vous précipiter sur la création d'un site d'affiliation, je vous invite à méditer votre calendrier. 

Planifier le jour J

Un moment il faut y aller, sauf qu'il faudra veiller à accueillir votre bébé avec un minimum d'organisation. Grâce aux mots-clés que vous aurez trouvés, planifiez une liste d'articles

  • mot-clé 1 : article 1
  • mot-clé 2 : article 2
  • mot-clé 3 : article 3

Etc. 

Faîtes-le pour pas vous retrouver perdu, le moment où vous ferez face à votre écran. Alors, prenez une belle feuille blanche A4 et écrivez tous les mots-clés répondant à vos recherches, sur le logiciel. En suivant la procédure que je vous ai donnée. Je vous recommande de prendre des notes sur Evernote. 

Deuxièmement, prévoyez un budget pour la partie hébergement et votre thème WordPress. Rassurez-vous, il y en a des gratuits. 

Enfin, un rédacteur web devra également être comptabilisé dans vos dépenses. Sauf si vous voulez faire vous-même la partie rédaction. Mais ce dernier volet réclame beaucoup de pratique et de connaissance. Serez-vous apte ? 

Je vous encourage dans tous les cas, à programmer le budget indispensable pour votre projet, pour ne pas vous laisser surprendre. 

À vos marques, prêt ? Afilliez !

Aujourd'hui, Vous pouvez décider si cette aventure en vaut la peine.

Vous voyez, si vous cherchiez la méthode miracle, vous l'avez constaté… Il n'y en a pas. Laissez-moi vous dire autre chose. Quelque soit le tuto que vous trouverez sur le web, ça ne remplacera jamais votre propre expérience. Alors, prêt à révolutionner votre vie sur le web ? 

Pour conclure, je rajoute ceci. 

L'affiliation suscite des vocations, car elle paraît obscure, mystérieuse. Quelque chose nous échappe. D'où la propension à considérer cela impossible. Et du coup magique si l'on réussit. Et là, regardez ces chiffres en provenance de Long Tail Pro. Il y a à la louche près de 100 000 recherches, associées aux expressions liées à l'argent. 

Où plutôt, à la possibilité d'en gagner sur internet. Il est d'ailleurs drôle – ou triste, c'est selon – de constater que près de 2000 répondent à une quête sur le "gain d'argent gratuit". C'est justement ici, que le côté ésotérique apparaît. Tellement, qu'on s'illusionne qu'un revenu passif soit possible sans dépenser le moindre euro. Ce qui nous amène aux bonnes motivations à vouloir s'investir sur la toile. 

Quel acteur souhaitez-vous devenir ? Visualisez-vous votre projet ? 

Réfléchissez à ces 5 étapes.

  1. Rechercher les bons mots-clés
  2. Étudier la faisabilité de la niche
  3. Planifier ses articles
  4. Choisir un hébergeur
  5. Choisir un thème WordPress

Si vous souhaitez porter le costume de bâtisseur, bienvenue dans mon univers digital. Je vous ai donné les clefs. N'oubliez pas. Une fois que vous avez mis votre système en place, il ne demandera qu'à pousser, comme une plante. À vos claviers et bon projets !

source : https://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/1496631-comment-creer-vraiment-son-premier-site-d-affiliation-amazon/