La ministre est soupçonnée par la justice de faire partie des pharmaciens ayant reçu des cadeaux des laboratoires Urgo, sans les avoir déclarés. Elle a été entendue en audition libre à Rouen par les enquêteurs de la police judiciaire et de la répression des fraudes chargés des investigations.source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2024/01/10/cadeaux-du-laboratoire-urgo-la-ministre-de-la-sante-agnes-firmin-le-bodo-a-ete-entendue-mardi-par-les-enqueteurs_6210093_823448.html

A lire également : A Marseille, la France insoumise veut « franchir une nouvelle étape »