La première ministre a annoncé revenir sur la possibilité de réduire de 40 % la durée d’indemnisation si le taux de chômage était inférieur à 6 %, mais renvoie le sujet à une future négociation.source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/01/03/assurance-chomage-le-recul-du-gouvernement-ne-rassure-pas-pour-autant-les-syndicats_6156494_823448.html

A voir aussi : Election présidentielle 2022 : le Salon de l’agriculture, scène politique intemporelle