Novembre 2022, je pars à la découverte d’un nouveau pays d’Amérique du Sud que je ne connais pas : l’Équateur ! J’ai voyagé un peu dans différents coins du pays, et dans cet article je vous explique comment visiter la laguna de Quilotoa.

visiter la laguna de Quilotoa

A lire également : MaPrimeRénov’ s’ouvre à tous en 2021

Après 7 mois de voyage en Amérique latine fin 2021 et début 2022, je fais quelques mois de pause en France durant l’été 2022. Ne tenant pas très longtemps loin de l’aventure, je repars en Colombie en octobre 2022, dans la ville de Cali où je pose mes valises. Cali se trouve à 12h de bus de la ville d’Ipiales, à la frontière équatorienne, l’occasion donc pour moi de continuer d’arpenter l’Amérique du Sud.

L’Équateur est un véritable bijou, où se côtoient mer, volcans, jungle et villes coloniales. J’y passe 2 semaines en novembre 2022. Après quelques jours tranquilles dans la ville de Baños, je décide de partir visiter la Laguna de Quilotoa.

A lire aussi : Quels sont les avantages d’une clôture en composite ?

Le Quilotoa est un volcan culminant à 3914m, au sud de la cordillère Occidentale. Un lac volcanique s’est formé à l’intérieur du volcan, d’une magnifique couleur oscillant entre le bleu et le vert en fonction du soleil.

La randonnée de 3 jours pour visiter la laguna de Quilotoa

laguna de Quilotoa

Vous n’avez pas besoin de prendre un guide pour faire la boucle de la laguna de Quilotoa en 3 jours. Le parcours est adapté et balisé de manière à pouvoir le faire seul.
Si toutefois vous ne souhaitez pas marcher seul et préféré faire la boucle avec un guide, je vous conseille de commencer la marche à Quilotoa où vous n’aurez pas de mal à trouver un guide. Quilotoa est une ville touristique, où se trouvent de nombreux hôtels où vous pourrez vous renseigner.

Dans l’autre sens, partez à la recherche d’un guide directement dans la ville de Latacunga, avant de vous rendre à Sigchos. Sigchos est vraiment un petit village où il n’y a pas grand-chose, vous aurez plus de chance d’obtenir des informations directement à Latacunga, surtout que toutes les auberges de jeunesse proposent des cartes sur la laguna de Quilotoa.

Il existe deux manières de faire la randonnée de 3 jours autour de la laguna de Quilotoa. Vous pouvez décider de commencer la marche à Quilotoa et finir à Sigchos, ou faire l’inverse.

J’ai opté pour la seconde option en commençant la marche dans le village de Sigchos, pour arriver à Quilotoa le 3e jour. Dans ce sens-là, la marche est un peu plus compliquée car il y a plus de dénivelés positifs. Mais croyez-moi, quand vous arrivez en haut de la laguna de Quilotoa après 3 journées de randonnée, vous savez pourquoi vous avez fait tout ça et le paysage vaut tous les efforts !

Après 2h de bus depuis Baños, je fais un premier arrêt dans la ville de Latacunga pour y laisser une partie de mes affaires. Beaucoup de randonneur passe une première nuit à Latacunga pour prendre le bus tôt le matin et rejoindre Quilotoa ou Sigchos.

Je me déleste de mon gros backpack pour partir marcher qu’avec un sac à dos de 20 litres. Pour 2 dollars par jour l’auberge de jeunesse Hostal café Tiana accepte de garder vos affaires en sécurité le temps de votre randonnée. Je laisse donc une partie de nos affaires dans l’auberge et je pars prendre un nouveau bus pour Sigchos. Comptez environ 2h30 de route entre Latacunga et Sigchos.

C’est d’ici que commencent mes 3 jours de randonnée pour visiter la laguna de Quilotoa. La suite de mon aventure en détail ci-dessous !

Jour 1 : De Sigchos à Isinlivi

laguna de Quilotoa

Sigchos est un petit village situé dans la province du Cotopaxi. Le bus depuis Latacunga vous déposera directement dans le centre-ville où vous n’aurez pas de mal à trouver des restaurants et supérettes si vous avez besoin d’acheter quelques provisions avant votre départ.

J’ouvre ensuite mon application Maps.me et c’est parti pour les premiers kilomètres ! Maps.me est une application qui fournit des cartes hors ligne. Je l’utilise tout le temps en voyage car j’achète rarement des cartes SIM, j’utilise la connexion WI FI des auberges de jeunesse et des cafés lorsque j’ai besoin d’accéder à internet. Avec Maps.me, je peux donc télécharger en amont les cartes des pays où je me rends. Grâce à cet outil, vous pouvez ensuite vous orienter sans soucis n’importe où, même dans les villages les plus reculés.

Si je peux vous donner un conseil, ce serait justement de télécharger Maps.me si ce n’est pas déjà le cas, et de toujours suivre votre itinéraire dessus. Le chemin de Sigchos à Isinlivi est balisé, mais il n’est parfois pas évidemment de voir tous les panneaux ou de comprendre exactement où passer. J’ai dû faire demi-tour à quelques reprises en vérifiant où j’étais sur Maps.me, c’est donc un gain de temps de vérifier votre itinéraire sur l’application.

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, parfois le balisage se résume à des marques jaunes sur les arbres et il n’est pas toujours évident de les voir avec la végétation.

La première journée est la plus courte en termes de temps et la plus facile en termes de dénivelé. Je marche 13km en 3h, pour atteindre le village suivant.

La plupart des randonneurs commencent la marche le matin, ce qui est évidemment le mieux à faire. Moi j’ai commencé à marcher dans l’après-midi car j’avais 2 bus à prendre depuis Baños pour atteindre le point de départ. J’ai donc fini les dernières minutes de marche de nuit et à la frontale, je vous conseille donc de partir tôt !

Pendant toute la marche je n’ai croisé aucun autre randonneur, juste des locaux dans leurs jardins, toujours disponibles pour vous renseigner si vous semblez perdu ! Vous découvrirez la campagne équatorienne dans une ambiance paisible et calme. Les paysages sont superbes, j’ai déjà hâte d’être au lendemain pour voir ce qui m’attend !

Arrivée à Isinlivi, je me rends dans la charmante auberge de Llullu Llama Moutain Lodge pour demander si un lit est disponible. Ni une, ni deux je suis installée dans une chambre, je prends une douche chaude et le dîner est servi à 19h30, quel bonheur !

 

 

Jour 2 : De Isinlivi à Chugchilán

Quilotoa

La deuxième journée commence par un petit-déjeuner copieux à l’auberge. La veille au soir j’ai anticipé mon organisation du lendemain et j’ai demandé au Llullu Llama Moutain Lodge de me préparer une lunch box que je récupère donc à 9h au moment de me mettre en route.

Je prends la direction du village de Chugchilán où je passerai ma seconde nuit. Le deuxième jour de randonnée est un peu plus intense, avec un peu plus de dénivelé, mais je garde un bon rythme. Je marche 13km en 4h, environ. Comptez environ 5h en prenant votre temps et en incluant la pause pique-nique ! Après avoir grimpé une côte difficile je déjeune en haut d’un mirador avec une vue à couper le souffle comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus.

Les paysages sont relativement semblables à ceux du premier jour. Vous marcherez au beau milieu de la campagne, entouré de paysages bien verts. Durant un bon tronçon vous longerez une rivière, et emprunterez des ponts en bois pour la traverser. J’ai trouvé cette partie tellement agréable, marcher au milieu de cette nature avec comme seul bruit le rythme du ruissellement de l’eau.

J’arrive assez tôt dans mon auberge de jeunesse à Chugchilán. L’occasion de me réchauffer au coin du feu, me reposer, et dîner avec les autres hôtes avant une bonne nuit réparatrice !

Jour 3 : De Chugchilán à Quilotoa

La dernière journée commence à 7h par un bon petit-déjeuner puis je me mets en route vers 8h. Objectif final : La Laguna de Quilotoa!

Pour cette dernière journée je marche avec un dénivelé positif de 1000 mètres, les douleurs de la veille se font ressentir mais je garde une bonne motivation ! La dernière étape entre Chugchilán et Quilotoa fait 14km, que j’ai parcouru en 5h de marche !

En bas de la dernière montée avant d’arriver à la laguna de Quilotoa je rencontre une maman qui me demande de monter avec son fils de 4 ans qui doit se rendre chez ses grands-parents, pour éviter qu’il fasse la route seul. J’accepte volontiers et sa grande sœur, Sisa, se joint à nous en cours de route. Je marche 40 bonnes minutes avec eux avant d’atteindre la maison de leurs grands-parents. Ils parlent à la fois espagnol et quichua (langue amérindienne parlée essentiellement en Équateur) donc ce n’est pas toujours évident de se comprendre, mais c’est un super moment de partage.

La maison des grands-parents surplombe la laguna de Quilotoa, la vue est dégagée à l’arrivée c’est incroyable ! Ça me fait oublier tous les efforts des derniers jours ! C’est un spot de rêve pour s’octroyer un pique-nique et profiter du panorama.

Je termine mon trek en contournant la laguna jusqu’à la ville de Quilotoa. Le brouillard et le vent se lèvent sur la dernière partie de la randonnée, j’ai même du mal à distinguer la lagune en contrebas, signe qu’il est temps d’arriver !

Tout au long de cette dernière journée de marche, comme durant les jours précédents, vous apprécierez la beauté des paysages équatoriens. Vous marcherez en silence dans la campagne, et croiserez à quelques reprises des vaches, des chèvres, et des agriculteurs souriants qui prennent soin de leurs terres et qui se feront une joie d’échanger quelques mots avec vous.

 

 

La Laguna de Quilotoa

voyage à la laguna de Quilotoa

J’étais déjà bien satisfaite de mes journées de marche, et avec le brouillard qui s’est levé je n’ai pas poussé l’effort plus loin en descendant dans le cratère, au pied du lac. Mais sachez qu’il est possible d’aller au plus proche du lac, comptez 45 minutes de marche depuis le village de Quilotoa.

Le sentier pour descendre à la laguna vous amènera jusqu’à une petite plage aménagée où vous pourrez vous poser, vous reposer et profiter du paysage. Vous aurez également la possibilité de louer des kayaks pour visiter la laguna de Quilotoa différemment et obtenir d’autres points de vue depuis le lac. Attention, la baignade est interdite dans la laguna de Quilotoa !

Après être remonté sur la crête du volcan, vous pouvez également en faire le tour. La boucle fait environ 12km, prévoyez entre 5 à 6h de marche pour longer les crêtes du volcan Quilotoa. Le vent peut souffler fort et ralentir votre rythme, et vous aurez à faire face à des montées et des descentes parfois un peu raides. Mais les différents points de vue que vous aurez tout au long de la boucle sauront vous faire oublier la difficulté !

Pour le retour, soit vous pouvez passer une nuit à Quilotoa pour vous remettre de vos trois journées de randonnée, soit vous pouvez directement poursuivre votre trip, comme je l’ai fait. Depuis Quilotoa vous avez des bus toutes les heures pour vous rendre à Latacunga, pour la modique somme de 3$. C’est ce que j’ai fait pour aller récupérer mes affaires stockées dans l’auberge de jeunesse et rentrer ensuite sur Quito.

Où loger pour visiter la laguna de Quilotoa ?

 

Vous l’aurez compris, vous allez passer par différents villages pendant votre trek de 3 jours pour visiter la Laguna de Quilotoa. Vous aurez besoin de repos et de sommeil à la fin d’une journée de marche, alors je vous propose une sélection des meilleurs lieux où dormir.

# Llullu Lama Mountain lodge à Isinlivi

dormir à la laguna de Quilotoa

Je recommande à 100% cette auberge de jeunesse à Isinlivi. C’est ici que j’ai passé ma première nuit, après la marche depuis Sigchos.

Pour 18€ vous aurez un lit en dortoir, l’accès à une salle de bain commune, le dîner et le petit-déjeuner.

Comme son nom l’indique, vous aurez vraiment l’impression d’être dans un chalet de montagne au Llulla Lama. Il peut faire un peu froid le soir à Isinlivi, surtout après vous être bien dépensé pendant la marche, alors je peux vous dire que vous apprécierez vous reposez au coin du feu.

Le dîner servi était délicieux, avec une option végétarienne pour satisfaire tous les voyageurs.

L’auberge propose des lunchs box pour le lendemain midi, une option pratique et un gain de temps lorsque vous n’avez pas prévu de pique-nique!

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité du Llullu Lama moutain lodge

 

# Cloud forest à Chugchilan

L’auberge de jeunesse Cloud forest est située à Chugchilan, votre seconde ville étape. L’auberge dispose d’un parking privé, un salon commun, un bar et une terrasse avec vue sur les montagnes. Si vous avez encore un peu d’énergie après votre journée de marche, vous pourrez jouer au billard et au ping-pong dans le salon commun, et ainsi échanger avec les autres voyageurs.

L’auberge dispose d’une réception ouverte 24/24h et d’une connexion WI FI. Chaque chambre dispose d’un balcon et d’une salle de bain privative.

Comme les autres auberges dans la région, le forfait comprend la chambre, le dîner et le petit-déjeuner. Le tout pour 20€ par nuit ! Une option végétarienne est proposée pour le dîner.

L’ambiance est très chaleureuse et conviviale. De nombreux marcheurs se retrouvent autour du dîner le soir, l’occasion de débriefer de votre journée de marche et de préparer celle du lendemain.

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité de l’auberge Cloud forest

 

# Hôtel Chukirawa à Quilotoa

À votre arrivée à Quilotoa, après 3 journées de marche, vous pourrez réserver une nuit à l’hôtel Chukirawa pour profiter d’une nuit au calme.

L’hôtel propose des chambres avec salle de bain privative ou commune. Un salon commun et un restaurant sont également disponibles.

Le prix de la nuit inclut le dîner et le petit-déjeuner, et du thé est disponible à volonté dès votre arrivée.

L’hôtel se trouve à proximité de la gare routière où vous pourrez récupérer un bus pour continuer votre road trip en Équateur.

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité de l’hôtel Chukirawa

 

Quand visiter la laguna de Quilotoa ?

Le climat équatorial se divise en deux saisons, bien que le temps en Equateur peut être incertain peu importe la période de l’année.

  • La saison des pluies de décembre à mai vous garantit de grosses précipitations quotidiennes
  • La saison sèche, de juin à novembre vous apportera plus de soleil et moins de pluie.

Dans les Andes le climat est tempéré toute l’année, avec des températures assez fraîches la nuit.

Je suis partie fin novembre/début décembre en Equateur, et j’ai eu un temps magnifique pour les trois jours de randonnée à la laguna de Quilotoa. Je vous recommanderai donc de partir entre septembre et décembre.

 

 

Mes conseils pour visiter la laguna de Quilotoa

visiter la laguna de quilotoa

  • Pensez à prévoir des vêtements chauds pour la nuit. Après une bonne journée de marche vous pourriez avoir froid pour dormir.
  • Le volcan Quilotoa culmine à 3914m, ce n’est pas rien ! Il est préférable de s’habituer un peu à l’altitude quelques jours auparavant, avant de s’aventurer dans une longue randonnée. Si vous n’êtes pas préparés, ou même si vous l’êtes, votre corps peu réagir à l’altitude de différentes manières. Vous pouvez avoir des mots de têtes, c’est le plus fréquent et également l’envie de vomir. C’est le mal des montagnes. Dans ces cas-là il ne faut pas forcer et redescendre à une altitude moins élever.
  • Prévoyez de quoi vous protéger du soleil. De la crème solaire et une casquette ou un chapeau seront les bienvenus. Le soleil peut taper fort même s’il ne fait pas chaud, et les rayons sont présents même à travers les nuages, et c’est d’autant plus trompeur en altitude !
  • Si pour une raison ou pour une autre vous souhaitez écourter votre trek, sachez que des bus font la liaison entre chaque ville et peuvent même vous emmener jusqu’à Latacunga.

 

Mon budget pour 3 jours de randonnée 

Au total, mes 3 jours de randonnée pour atteindre la laguna de Quilotoa me seront revenus à 57€ ! Ce budget total comprend :

  • La consigne pour laisser mon sac dans une auberge à Latacunga (5,5€)
  • Le bus de Latacunga à Sigchos (2€)
  • Les 2 nuits en auberge de jeunesse (36,5€)
  • Les 2 lunchs box (10€)
  • Le bus de Quilotoa à Latacunga (2,5€)

J’ai lu depuis que l’entrée à la laguna de Quilotoa était payante et coûtait 3$. Rien d’officiel, on vous demanderait cet argent à la sortie du bus en arrivant à Quilotoa. Comme j’ai fait la boucle dans l’autre sens, je n’ai rien payé du tout, mais je le précise pour ne pas que vous soyez surpris !

De Quito, voici ici une excursion complète d’une journée que vous pouvez réserver ici !

Ou encore ici, une autre randonnée avec guide possible. 

 

J’espère que cet article vous aura aidé dans vos préparatifs pour visiter la laguna de Quilotoa. Cette randonnée a été un des souvenirs marquants de mon séjour en Equateur, alors je vous souhaite la même chose !

source : https://www.instinct-voyageur.fr/visiter-la-laguna-de-quilotoa-mon-recit/