Le Bayern Munich a réagi aux insultes subies ces dernières heures par son défenseur central français Dayot Upamecano, expulsé hier contre la Lazio Rome. Surpris mercredi soir par la Lazio Rome au Stadio Olimpico (0-1), en huitième de finale aller de la Ligue des champions, le Bayern Munich vit des heures sombres. Dos au mur en C1, devancé de cinq longueurs par le Bayer Leverkusen en Bundesliga après une déroute contre les joueurs de Xabi Alonso, le club bavarois peut craindre de terminer la saison 2023-2024 sans remporter le moindre trophée. Car faut-il rappeler que les coéquipiers de Harry Kane ne sont plus en lice en Coupe d’Allemagne, après une piteuse élimination contre Sarrebruck au 2e tour. Face aux hommes de Maurizio Sarri, une action a changé le cours de la rencontre. Alors que le score était encore de 0-0, Dayot Upamecano a laissé ses partenaires à dix pour une semelle sur Gustav Isaksen, une expulsion qui a entraîné le penalty de la victoire transformé par l’attaquant italien Ciro Immobile (69e), l’unique but d’un match qui complique encore un peu plus la situation de l’entraîneur munichois Thomas Tuchel, sorti du silence sur son avenir. Après la rencontre, un torrent de haine s’est abattu sur le défenseur central français. Le Bayern dénonce des réactions “ignobles” Pris pour cible sur la toile, l’international tricolore a reçu le soutien de son employeur. Dans un communiqué publié sur X, anciennement Twitter, le roc de 25 ans a été défendu par l’ogre du championnat d’Allemagne. “Les commentaires racistes sur les réseaux
source : https://www.topmercato.com/1675724-upamecano-humilie-le-bayern-sort-du-silence/

A lire aussi : Officiel : l'AC Milan vire Vincenzo Montella !