Ces personnes ont été mises en examen pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle» et, pour l’une d’elles, «détention d’armes de catégorie A et B en lien avec une entreprise terroriste».source : http://www.liberation.fr/france/2018/10/20/trois-soutiens-presumes-du-terroriste-de-trebes-et-carcassonne-incarceres_1686669?xtor=rss-450