Une page est sur le point de se tourner pour le fabricant d'objets connecté français Sensing Labs. Son avenir est suspendu à la décision du tribunal de commerce de Montpellier. Créé en 2014, Sensing Labs a été placé en redressement judiciaire le 18 juillet dernier. Les candidats à sa reprise devaient remettre leur dossier avant le 5 septembre. "Nous voulions un processus de reprise rapide, car rester en redressement judiciaire six mois n'est jamais bon sur le marché", explique au JDN Yann Guiomar, PDG de Sensing Labs.

Finalement, seul son distributeur français Distrame, l'un de ses 15 partenaires en Europe, est sur le coup, d'autres candidats ayant abandonné l'affaire. L'audience s'est tenue ce lundi 26 septembre mais la décision ne sera annoncée qu'une semaine plus tard, le lundi 3 octobre. Rien ne dit que la proposition sera acceptée.

A découvrir également : Promod, Décathlon, Etam… Comment ils digitalisent le ticket de caisse

La pénurie de composants a été à l'origine de la procédure. "Nous étions dans une bonne situation en 2017, 2018 et 2019. La crise sanitaire a impacté notre activité les trois premiers trimestres de 2020 mais les commandes sont reparties de plus belles au quatrième trimestre. Or, notre gamme de capteurs est composée à 90% des mêmes composants, avec la pénurie nous n'avons pu délivrer aucun produit à ce moment-là", a raconté le PDG au JDN avant l'audience. Seuls 40% des commandes ont finalement pu être honorées, l'entreprise s'est retrouvée en cessation de paiement début 2021, le redressement judiciaire était inévitable.

Si la décision est encore incertaine, Yann Guiomar se veut rassurant sur l'essor du réseau IoT Zeta : "Nous avions créé une joint-venture pour que l'évolution de Zeta soit indépendante de Sensing Labs", souligne Yann Guiomar. De même pour le développement de la puce assurant la compatibilité entre Zeta et le réseau d'IoT satellitaire de Kinéis, qui devrait être finalisée au premier trimestre 2023.

A lire aussi : Que faut-il savoir sur la plateforme XCOEX ?

source : https://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/1514971-sensing-labs-est-rachete-par-son-distributeur-francais-distrame/