Face aux inquiétudes croissantes concernant des moteurs défectueux, les dirigeants de Stellantis semblent enfin avoir ouvert la porte au dialogue. Cette réponse intervient après une mobilisation significative de près de 4 800 plaignants, orchestrée par l’avocat toulousain Christophe Lèguevaques. Ces derniers, unis dans une action collective, dénoncent des anomalies récurrentes… Source Techno-Car

A lire aussi : L'histoire secrète de la dynastie Ramadan