Pour «soutenir la stabilité et l’équilibre des marchés pétrolier», Moscou s’apprête à réduire de 471.000 barils par jour sa production d’or noir. L’Arabie saoudite va de son côté continuer de sabrer son volume d’un million de barils par jour pour la période d’avril à juin. source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-russie-freine-sa-production-de-petrole-des-le-deuxieme-trimestre-20240303

A lire en complément : Event Bots crée Hope, le robot compagnon des enfants malades