Après être partie vivre seule à l’étranger pendant plusieurs années, je suis revenue avec une tonne d’idées, de souvenirs et de leçons. Que vous ayez envie de changer d’air, de vous lancer dans cette folle aventure ou simplement de vous rassurer avant votre départ, voici les 10 leçons que j’ai pu tirer après plusieurs années seule à l’étranger.

partir vivre seule à l'étranger

A découvrir également : Test du casque à induction osseuse ShokzOpenMove : mon coup de cœur !

#1 C’est normal d’avoir peur

Envie de partir un an à l’étranger ou plus ? C’est une sacrée aventure qui vous attend, mais sûrement l’une des plus effrayantes ! Que ce soit pour trouver un logement, se faire des amis, gérer l’administratif ou encore apprendre une autre langue, tant d’étapes auxquelles vous voudrez faire face qui demanderont du courage et de la persévérance.

Est-ce que cela peut faire peur de se lancer ? Absolument ! Mais est-ce que vous en êtes capables ? Bien sûr que oui ! Gardez en tête qu’il est toujours plus facile de rester chez soi et de ne rien changer…

A découvrir également : Labels bio et équitable: quelles différences de garanties?

Rassurez-vous, beaucoup de choses peuvent se préparer en amont, notamment le logement, les factures, l’administratif et la recherche d’emploi. Et puis, si cela peut vous rassurer, l’être humain est capable de grandes choses une fois qu’il n’a que lui sur qui compter.

 

 

 

#2 Ce n’est pas grave de se sentir seul

Il n’y a rien à faire. Que vous soyez introverti ou extraverti, partir vivre à l’étranger prend une tout autre dimension une fois que vous vous retrouvez complètement seul avec vous-même.

Vous devez apprendre à aimer être seul(e), une chose pas toujours simple pour certaines personnes. Vous devez apprendre à vivre seul(e) et à vous occuper seul(e). Eh oui ! Parce que si vous ne partez pas dans le cadre d’un programme université ou dans un pays avec déjà des connaissances, il est rare d’arriver dans un pays avec déjà des amis qui vous attendent.

Les premières semaines d’acclimatation peuvent être assez difficiles si vous n’avez pas l’habitude d’être seul et d’aimer être seul. C’est une étape effrayante qui est finalement une bonne leçon de l’école de la vie. Votre meilleur ami, c’est vous-même et il faut pouvoir se reposer sur lui à tout moment.

 

 

 

#3 Il est possible de se créer sa propre famille

Lorsque j’ai pris la décision de partir vivre à l’étranger, c’était notamment pour me créer ma propre vie. Comme un moyen de recommencer à zéro, ou du moins autrement. Partir vivre à l’étranger, vous offre énormément d’opportunités et d’occasions de rencontrer de nouvelles personnes. C’est grâce à cette aventure que j’ai pu me créer mon cercle d’amis, que je pourrais aujourd’hui considérer comme ma propre famille.

Lorsque vous partez vivre à l’étranger, vous développez un sixième sens qui vous ouvre l’esprit et vous rend beaucoup facilement attiré vers les personnes qui vous correspondent, et vice versa.

#4 Sortir de sa zone de confort est la clé

On ne le répétera jamais assez, mais sortir de sa zone de confort est la clé pour tout développement personnel. Ce sont à ces frontières que vous en apprendrez plus sur vous et sur les autres.

Je ne peux donc que vous conseiller de faire des efforts, un peu plus à chaque fois. Obligez-vous à parler la langue du pays, à aller plus vers les autres, à poser des questions quand vous ne comprenez pas, à aller des événements pour rencontrer du monde, à proposer un verre à la personne qui vous plaît depuis des semaines, et bien plus encore.

Lorsque j’étais au Royaume-Uni, je me suis forcée à ne m’entourer que de personnes anglophones. J’ai donc passé toutes ces années entourée majoritairement d’Anglais, et cela m’a permis de perfectionner ma pratique de la langue plus rapidement. Bien que ce soit rassurant de rencontrer des Français dans un pays étranger, ce n’est pas forcément la meilleure solution pour progresser.

 

 

 

#5 Apprendre une nouvelle culture peut être fatigant

Oui, c’est excitant d’arriver dans un pays étranger et d’avoir tant de choses à apprendre et à découvrir. Mais gardez en tête que vous n’êtes pas là pour des vacances et que votre temps n’est pas compté. Il n’y a donc pas d’intérêt à se presser pour découvrir tout ce qu’il y a sur le pays et la ville dans laquelle vous logez.

Il est important de prendre le temps et d’y aller à son rythme, car c’est un challenge culturel important. Il s’agit de s’adapter à une toute nouvelle culture et à prendre connaissance de tous les codes et savoir-être du pays.

Je peux d’ailleurs vous assurer que les premières semaines seront fatigantes. Vous aurez beaucoup de choses à intégrer entre la nouvelle langue à prendre, les nouvelles rencontres à faire, la nouvelle routine à mettre en place, et j’en passe ! N’oubliez pas que nous sommes issus d’une culture bien propre à nous, et chaque pays possède la sienne. Il vous faudra donc un temps d’adaptation et cela vous demandera beaucoup d’énergie.

#6 Avoir le mal du pays est normal

Si partir vivre seule à l’étranger est excitant, il arrive qu’au bout de quelques mois, vous ayez le mal du pays. Et c’est normal ! Cela arrive à la majorité des expatriés, quelle que soit leur origine.

Lorsque vous partez vivre dans un pays où il y a déjà une bonne communauté d’expatriés français établis, cela permet d’avoir plus de supermarchés avec des produits français. Il est donc plus facile de retrouver des produits que vous aimiez tant en France à portée de main. Bien que ce soit généralement très cher…

Mais le mal du pays est finalement l’étape par laquelle nous devons tous passer. Prenez donc cette période de mélancolie comme occasion pour sortir de votre zone de confort, une fois de plus.

L’ennui, les réseaux sociaux et la solitude sont propices au mal du pays. Profitez-en pour sortir, faire une nouvelle activité, quitter votre téléphone et vous trouver un spot qui vous rendra plus heureuse que le monde virtuel. Je vous conseille notamment de vous lancer dans la photographie. C’est un bon moyen de s’occuper, de capturer de jolis moments pour les partager avec vos proches ensuite.

 

 

 

#7 Accomplir bien plus de choses qu’on ne le pense

Vous n’imaginez pas tout ce qu’il est possible d’entreprendre une fois seul à l’étranger. Que ce soit pour prendre des décisions, pour vous déplacer dans le pays ou pour faire des rencontres. Vous aurez l’impression de développer un superpouvoir qui vous fera faire des choses que vous n’aurez jamais pensé pouvoir faire un jour.

Partir vivre seule à l’étranger, c’est aussi l’occasion de connaître plus en profondeur une culture et vous pourriez même la connaître mieux que celle de votre propre pays. Vous aurez ce sentiment parfois d’appartenir un peu plus à cette nouvelle communauté. Non seulement, c’est gratifiant, mais cela vous apportera aussi une autre manière de penser qui vous fera grandement évoluer.

 

 

 

#8 L’argent fini toujours par revenir

vivre seule à l'étranger

Crédit Photo : Judith Klein – Flickr

Bien sûr que partir vivre seule à l’étranger demande d’avoir de l’argent de côté pour pouvoir. Mais combien de chances est-ce que vous aurez pour pouvoir partir dans un autre pays pour y construire la vie que vous voulez ? Très peu.

Il reste très important de faire attention à son budget et à ses dépenses, ne vous détrompez pas. Cependant, vous aurez aussi la chance d’avoir des opportunités incroyables qu’il serait dommage de refuser. L’argent fini toujours par revenir. Alors n’hésitez pas, si vous devez dépenser de l’argent pour vivre quelque chose d’unique, privilégiez cela à la place d’acheter des choses matérielles. Chaque centime dépensé, vaudra un souvenir gravé. 

 

 

 

#9 Le retour ne sera pas comme vous l’imaginiez

Si vous avez prévu de rentrer à la maison à un moment donné, préparez-vous à avoir un choc. Non, ce n’est pas comme dans les films, il est rare que votre bande d’amis vous attende à l’aéroport avec une banderole, ou que votre famille ait prévu une fête pour votre retour à la maison.

À la place, vous devrez soit vous débrouiller pour rentrer chez vous, car votre avion atterrit en plein dans les horaires de travail, soit quelqu’un viendra vous chercher et vous serez trop fatigué du voyage pour faire quoi que ce soit.

Le retour à la maison est finalement loin d’être le moment le plus réjouissant du monde. C’est même une période de chamboulement. Si vous êtes parti un an ou plus à l’étranger, vous vous rendrez rapidement compte que vous avez évolué et que votre famille et vos amis ont évolué autrement.

Il est fréquent de se sentir en décalage avec les autres, et ce n’est pas grave. C’est, encore une fois, l’école de la vie qui vous met à l’épreuve. Vous pourrez savoir qui sont vos vrais amis, ceux qui ne se sont pas éloignés malgré la distance, ceux qui sont toujours là, et avec qui rien ne semble avoir changé. Vous vous rendrez donc compte combien votre vie à l’étranger vous a fait grandir plus vite que votre entourage.

#10 Le monde est immensément grand !

voyager seule dans le monde vivre seule à l'étranger

Partir vivre seule à l’étranger est l’occasion de grandir beaucoup plus vite que le reste de votre entourage. Vous ferez des rencontres avec des personnes venant de tout horizon et venant du monde entier. Vous obtiendrez une ouverture d’esprit beaucoup plus développée et des perspectives d’évolution dans votre vie bien plus vaste.

Enfin, votre zone de confort deviendra beaucoup plus grande que la moyenne des personnes de votre âge. En d’autres termes, vivre seule à l’étranger est comme un stage intensif qui vous fait gagner quelques années de votre vie en un laps de temps plus court. N’est-ce pas formidable ?

C’est grâce à cette aventure que vous vous rendrez compte que le monde est immensément grand et que rien ne peut réellement vous empêcher de partir de nouveau à l’étranger. Vous aurez même l’envie d’un nouveau départ très rapidement après être revenu chez vous. Ce chez vous que vous aviez peur de quitter la veille de votre départ la première fois.

 

 

 

Désormais, vous savez quelles sont les 10 leçons que j’ai pu tirer après plusieurs années à vivre seule à l’étranger. Des enseignements que j’aurais aimé savoir avant de partir pour me rassurer et pour mieux me préparer.

Si vous avez d’autres leçons ou conseils à apporter aux personnes qui souhaitent se lancer, n’hésitez pas à les partager en commentaires. 

Pour continuer sur le sujet de l’expatriation : 

Ces pays faits pour l’expatriation et le voyage (ils sont peu nombreux ! )

Top 15 des pays où passer sa retraite en toute tranquillité !

Les 15 pays où s’expatrier quand on est français

source : https://www.instinct-voyageur.fr/partir-vivre-seule-dans-un-pays-etranger/