A l’avant du cerveau, le cortex préfrontal dorsolatéral s’active fortement dans une situation particulière : lorsque l’agressivité est réprimée malgré le sentiment de colère, d’après une nouvelle étude. source : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/on-a-decouvert-la-zone-du-cerveau-qui-reprime-le-desir-de-vengeance_126890?xtor=RSS-16