Utilisant l’architecture ouverte RISC-V qui a décidément le vent en poupe, des chercheurs du MIT ont mis au point un processeur baptisé RV16X-NANO, entièrement basé sur des nanotubes de carbone.

https://www.01net.com/actualites/nanotubes-de-carbone-et-instructions-risc-v-ceci-est-peut-etre-le-processeur-du-futur-1758184.html

A lire également : Uber détectera peut-être si vous êtes ivre... grâce à une intelligence artificielle