Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de véhicules équipés du moteur 1.2 PureTech de Stellantis : le groupe automobile ne compte pas les indemniser malgré les attentes des plaignants inscrits à l’action collective menée par Me Lèguevaques. Des négociations dans l’impasse Depuis trois mois, l’action collective regroupant environ 4 800 propriétaires… Source Techno-Car

A lire aussi : Décorer son intérieur sur le thème de l’islam