D’après Bloomberg, le géant américain chercherait à réduire sa dépendance à Intel en concevant ses propres processeurs basés sur une architecture ARM… Ils seraient avant tout destinés aux serveurs de ses centres de données, mais Microsoft pourrait éventuellement les décliner pour ses ordinateurs maison.

https://www.01net.com/actualites/microsoft-developperait-ses-propres-puces-arm-pour-le-cloud-et-les-surface-2021628.html

A lire également : Coronavirus : Nvidia maintient sa conférence GTC... mais la dématérialise