Dans une nouvelle étude, quatre chercheurs français montrent que la présence de microplastiques dans l’air n’est pas seulement due à une pollution transportée par les vents ou la pluie. Elle peut aussi provenir des activités humaines les plus bana… source : https://www.actu-environnement.com/ae/news/microplastiques-etude-crise-covid-impact-activites-humaines-43744.php4#xtor=RSS-6

A lire également : Lanceurs d'alerte : la nouvelle loi devrait contribuer à combattre les atteintes à l'environnement