L’autorisation de fabriquer à nouveau des pièces forgées pour centrales nucléaires au Creusot donne lieu à un programme de reconquête des capacités productives. 300 postes sont à nouveau ouverts à l’embauche. source : https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0301232195787-lespoir-renait-sur-les-sites-industriels-de-framatome-de-saone-et-loire-2150962.php#xtor=RSS-147