Depuis la prise symbolique de la ville de Bastia en 2014 par Gilles Simeoni, le courant nationaliste, alliance des indépendantistes et des autonomistes, ne cesse de progresser sur l’île et paraît en position de force avant le premier tour des élections territoriales. source : http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/12/02/les-nationalistes-a-la-conquete-de-la-corse_5223654_823448.html