Actions et obligations ont dévissé de conserve en 2022 face à la hausse des taux d’intérêt et de l’inflation. source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/les-marches-obligataires-lamines-par-la-hausse-des-taux-d-interet-20221229

A voir aussi : SignalConso, JeVeuxAider... Quand l'État mise sur ses start-up pour faciliter le quotidien des Français