Carrefour, principal client, a décidé de ne plus vendre les petits gâteaux fourrés au chocolat. Les salariés s’inquiètent d’un éventuel arrêt de l’activité. source : http://www.lefigaro.fr/conso/les-choco-bn-vont-ils-bientot-disparaitre-20190516

A lire également : Fleurs, restaurants, sextoys... Que pèse vraiment le business de la Saint-Valentin ?