ENQUÊTE – Les opérations de fusions et acquisitions se faisant plus rares depuis deux ans, les grandes banques d’affaires mondiales taillent dans leurs effectifs. Les bonus sont également en berne. source : https://www.lefigaro.fr/societes/l-ambiance-est-mauvaise-les-gens-sont-deprimes-les-banquiers-d-affaires-bouscules-par-une-vague-de-licenciements-inedite-depuis-2008-20240127

A lire également : Fermés, les marchés alimentaires s'essayent au commerce en ligne