Smart Compose promet d’auto-compléter un e-mail en analysant le contexte et l’historique de rédaction. Une fonctionnalité limitée dans la langue de Molière… pour l’instant.source : https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1440876-la-saisie-predictive-de-gmail-parle-mieux-anglais-que-francais/

A découvrir également : L’USB 4.0 est en approche et sera basé sur l’interface Thunderbolt 3 d’Intel