Le poids de Western Union et MoneyGram n’empêche pas les start-up de s’implanter sur le marché français. Dernier en date, l’Américain Remitly.source : https://www.journaldunet.com/economie/finance/1423291-transfert-d-argent-a-l-international-qui-raflera-la-mise/

A lire également : Samsung va investir 104 milliards d’euros pour rester le roi des semi-conducteurs