La Chine mobilise son véhicule d’investissement baptisé « Big Fund » pour soutenir le secteur des semi-conducteurs face aux restrictions américaines. Une troisième phase du fonds a été annoncée, largement financée par l’Etat et diverses banques.

A découvrir également : Pourquoi la lentille de Metalenz va révolutionner nos smartphones (vidéo)