Alors que la CGT Cheminots veut organiser des rassemblements le 18 juillet, Sophie Binet a plaidé pour «mettre l’Assemblée nationale sous surveillance et appeler au respect du vote populaire», ce jeudi. source : https://www.lefigaro.fr/social/la-cgt-veut-faire-pression-sur-l-executif-pour-le-forcer-a-nommer-un-premier-ministre-du-nouveau-front-populaire-20240711

A voir aussi : Des médecins hospitaliers s'inquiètent des pénuries de médicaments