Les établissements de santé vont devoir chercher de nouvelles sources d’économies. « A un moment on va aller à l’asphyxie », prévient Frédéric Valletoux, le président de la fédération hospitalière de France. source : http://www.lemonde.fr/sante/article/2018/02/27/la-baisse-des-tarifs-annoncee-par-le-gouvernement-va-toucher-des-hopitaux-publics-sous-tension_5262953_1651302.html