volet-roulant-economie-d-energie

Appartenant à la classe d’éco travaux, les volets roulants participent à la réduction de la consommation énergétique. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on les appelle également « menuiserie et vitrages isolants ». En effet, les volets roulants sont plus étanches que les volets classiques. Découvrons ensemble comment l’installation de volets roulants est nécessaire pour une bonne isolation thermique !

A lire en complément : Le diesel domine encore le parc automobile des entreprises

Volets roulants : le meilleur complément d’isolation pour un logement

Il semble important de souligner que les volets isolants sont faits de bois, de PVC, d’aluminium ou de matériaux composites ayant plus de résistance thermique par rapport à un vitrage. Ces parois opaques vous permettent de protéger les fenêtres et les portes des températures extrêmes et du vent.

En outre, le volet roulant va créer un « tampon d’air » de plusieurs centimètres entre la fenêtre et le volet. Ce qui va contribuer à l’isolation de la maison aussi bien en hiver qu’en été. Autrement dit, les volets roulants vont réduire significativement la déperdition de chaleur en hiver et garder l’air frais à l’intérieur en été.

A lire aussi : L'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët suspendu, la réglementation nationale bientôt renforcée

À titre d’exemple, il est facile d’adapter l’ouverture et la fermeture du volet roulant selon la luminosité. En hiver, vous pouvez le laisser grand ouvert en cas d’ensoleillement et le fermer en cas de froid. À l’inverse, en été, le volet roulant peut jouer le rôle d’un pare-soleil.

D’autant plus que la motorisation des volets roulants vous permet d’automatiser l’ouverture et la fermeture selon l’effet escompté, la saison et la météo. Cet outil vous fait gagner jusqu’à 10 % d’économie d’énergie sur vos factures.

 

Les différents systèmes de volets roulants possibles

Parmi les types de volets isolants comme les volets battants, les volets pliants, les volets coulissants ou encore les volets solaires, c’est le volet roulant qui offre la meilleure isolation. Selon les contraintes techniques de pose et selon vos souhaits, l’installation de ce type de volet peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur de la façade.

Pour cela, vous avez trois possibilités :

– Premièrement, vous pouvez choisir le volet roulant manuel. Ce dernier peut se fermer à l’aide d’une manivelle ou d’une sangle. Il est également possible de le tirer.

– Sinon, vous pouvez opter pour le volet roulant télécommandé. Comme son nom l’indique, la gestion de l’ouverture et de la fermeture des volets peut se faire à distance en utilisant une télécommande.

– Enfin, il est possible d’orienter votre choix vers un système domotique. Ce système permet de programmer l’ouverture et la fermeture des volets à des heures fixes selon la saison et la météo. Ce qui vous permet de faire des économies sur le chauffage et la climatisation.

 

Quels matériaux choisir pour un volet roulant ?

Comme énoncé dans la première partie, vous pouvez choisir les volets en PVC, en bois, en aluminium ou encore les volets composites.

Les volets en PVC

On choisit principalement le PVC pour sa grande robustesse. Toutefois, les volets roulants en PVC ne conviennent pas si vous voulez isoler des fenêtres ayant une taille importante.

Les volets en aluminium

Si vous voulez choisir les volets aluminium, il est conseillé d’orienter votre choix vers des volets avec double paroi à rupture de pont thermique. Il faut savoir que le prix d’un volet aluminium est plus cher que celui d’un volet en PVC.

Les volets en bois

Outre le fait qu’on choisit le bois pour son esthétisme, ce matériau est également un bon isolant. Toutefois, les volets en bois exigent plus d’entretien par rapport aux volets en aluminium ou en PVC.

Les volets composites

Il s’agit ici d’un mélange de plastique et d’aluminium afin d’imiter le bois. Les volets composites ne demandent pas d’entretien et ils offrent une bonne isolation thermique.

 

Les différentes aides et subventions pour installer un volet isolant

Il est tout à fait possible de bénéficier des aides de l’État pour financer l’installation de volets roulants. Certaines aides et subventions peuvent être disponibles partout en France tandis que d’autres peuvent être locales.

Le crédit d’impôt écologique, les aides de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), l’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ), la TVA à 5,5 % sont les formes d’aides et de subventions les plus populaires si vous souhaitez faire installer des volets isolants. Renseignez-vous pour plus d’informations !

 

source : http://www.univers-nature.com/actualite/installer-des-volets-roulants-pour-realiser-des-economies-denergie-68964.html