La ville signe le 13 mai une charte de bonne conduite avec les opérateurs de trottinettes en libre-service. Sans sanctions, elle lui permet surtout de récupérer de précieuses données de mobilité.source : https://www.journaldunet.com/economie/transport/1423957-grace-a-sa-charte-la-mairie-de-paris-met-la-main-sur-les-donnees-des-trottinettes/

A découvrir également : Cybersécurité : les États-Unis interdisent l’antivirus russe Kaspersky