Une information judiciaire avait été ouverte en octobre 2016 pour « escroqueries », « recels d’escroquerie », « abus de biens sociaux », « recels d’abus de biens sociaux » et « blanchiment ». source : https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/09/11/financement-des-campagnes-du-fn-le-parquet-requiert-un-proces-pour-deux-proches-de-marine-le-pen_5353644_3224.html