La start-up EvolutionaryScale présente ESM3, son premier modèle d’IA générative pour la biologie qui raisonne simultanément sur la séquence, la structure et la fonction des protéines. Entraîné sur des milliards de données, il « rend la biologie programmable » selon ses fondateurs et est capable de suivre des instructions pour générer de nouvelles protéines. Les scientifiques peuvent interagir avec, en le guidant pour créer une myriade d’applications dans des domaines tels que la médecine, la recherche biologique et l’énergie propre.

A lire aussi : Ce site web crée de faux visages à l’infini... grâce à une intelligence artificielle